Guide de mise à jour de la partie software de www.oric.org

La mise à jour d’oric.org n’est pas restreint à certaines personnes, chacun peut le demander afin de mettre à jour oric.org ou de mettre un nouveau soft. Voici un mini manuel de la mise à jour d’une fiche jeu. www.oric.org c’est 20 ans d’existence avec plusieurs contributeurs pour enrichir la base de données de soft oric.org. Si votre logiciel n’y est pas, c’est que soit nous n’en avons pas connaissance, soit c’est dans l’énorme TODO list

Passer en mode administrateur

Dans le bandeau rouge, quand on est authentifié, il y a un : Mode Admin : off

Sur une fiche, un clic sur off permet de passer en mode administrateur pour modification et le formulaire s’affiche

Sauvegarde des modifications

Quand les modifs sont faites, il suffit de cliquer sur save.

Sortir du mode administrateur

Un clic sur ‘on’ du mode admin, on revient au mode normal, ce qui permet de voir les modifs.

Création d’un nouveau soft

Pour créer un soft, il faut bien s’assurer que le soft n’est pas déjà en doublon (cela peut arriver avec parfois des apostrophes dans le nom, le moteur de recherche ne trouvera pas categoric, mais en tapant categ, on le trouvera2)

Upload de fichiers .tap ou dsk

Il n’est possible d’uploader que 2 fichiers .tap dans la section download, le reste doit être uploadé dans stuff en bas

Ces 2 uploads sont en général utilisés pour gérer le .Tap atmos et le .tap oric-1,

Chaque download a besoin de flags pour définir ce que contient le .tap, cela fonctionne avec le tableau platform qui connait les flags, ensuite il suffit de le mettre dans chaque champ : “Flags du download”.

Ainsi si la valeur est AKX cela veut dire que c’est pour atmos, c’est une cassette, et fonctionne en 48K. Il y a un champ ‘platform’ qui définit ce que le soft gère globalement (il a été sorti sur oric-1, atmos sedoric jasmin par exemple). Ensuite, pour chaque download, une case “flags” existe pour bien définir à quoi correspond ce download.

Aussi, les .tap doivent être dézippés s’ils ne contiennent qu’un fichier. Idem pour les dsk. Si le soft dispose de plusieurs parties en .tap, il est préférable de faire qu’un seul fichier tap, sinon il faudra zipper.

Mapping des joysticks

Pour la partie joysticks, ce sont les codes ascii des touches pour les joysticks. La plupart des jeux ne gèrent pas les joysticks, mais avec orix, la twilighte board et la rom basic11 permettent de jouer à ces jeux avec des joysticks : https://orix.oric.org/twilighte-board-v0-6-user-manual/. Ces champs permettent de faire le mapping entre les directions des joysticks et le clavier. Ces champs ont une action directe sur la génération des configurations de la rom basic11 de la twilighte board. une modification se répercute donc dans les releases des binaires Orix sur la définition de ces soft.

Mapping des roms

La partie ROM aussi c’est lié à la twilighte board, on définit quelle ROM doit être prise en compte. il ne faut pas y toucher pour l’instant

See Also

Le “see also” peut faire planter la fiche si on ne respecte pas la norme id1#id2. Cela permet par exemple de lier tous les traitements de textes entre eux pour passer de l’un à l’autre si on cherche un traitement de texte, idem pour les jeux “kong” ou chess etc

Vidéo youtube

Il est possible de mettre un lien vers youtube pour voir le jeu en vidéo. Il suffit de mettre le hash de la vidéo qui est sur youtube

Screenshots

Les screenshots ne doivent être qu’en PNG (ou gif).

Le format bmp ne doit pas être utilisé à cause de sa lourdeur et surtout car le système ne sera pas capable de générer des vignettes du screenshot avec un fichier bmp.

Le format jpg doit être évité à cause de son algorithme destructif.

Le png est idéal pour des images de type Oric.

Laisser un commentaire