Le P’tit ORIC

Voici le dernier né de la famille : le P’tit ORIC.

Clone d’un ATMOS, il a tout d’un grand !

C’est plus un gadget qu’un vrai ATMOS, je le conçois, mais il est totalement fonctionnel.
Il fallait habiller une carte mère format 10×15 avec un boîtier incliné.
Il a demandé du temps pour être réalisé et testé mais, en tant que petit frère, il est là, enfin ….

Ajout de deux vidéos :

11 thoughts on “Le P’tit ORIC

  1. Cela vaudrait le coup de mettre des interrupteurs de clavier mécanique et de mettre des capuchons de vrai clavier mécanique. Cela se trouve facilement (mais pas nécessairement avec les bonnes touches, mais on peut aussi personnaliser les touches.

    Cela fait un clavier plus grand (taille de l’oric), et donc faire un vrai pcb de clavier mécanique qui pourrait être remis dans un vrai Oric également,

    En tous les cas super 🙂

    1. Merci.
      Un vrai clavier mécanique serait un must ! Mais hélas trop grand pour le P’tit ORIC… d’où le choix du fait maison à partir de mini boutons poussoirs équipés de couvercles rouges et noirs.

      L’étude d’un tel clavier est en cours sur un autre de mes projets.
      A+

    1. Merci !
      Oui, pour moi, une horloge en temps réel serait idéale pour l’ORIC dès qu’il s’agit de gérer des fichiers que l’on peut enregistrer sur un support beaucoup plus rapide que la K7 (SD Card par exemple).
      Je suis preneur de toute proposition qu’un 65(C)02 pourrait accepter !
      A+

  2. Sur certains côté ce p’tit Oric est mieux qu’un vrai. Présence d’un interrupteur ON/OFF, d’un bouton reset, d’un potentiomètre de réglage du volume. Autant de choses qui manque vraiment à la machine originale.
    Je ne reconnais pas les connecteurs vidéo et cassette.
    En tout cas félicitation pour cette réalisation.c’est vraiment impressionnant de réussir à refabriquer une machine de A à Z. Tu dois vraiment connaître cette machine dans les moindres détails pour réussir à faire ça. Et en plus il faut un sacré talent d’électronicien. Bravo !!

    1. Merci, JiBe
      L’ Atmos a été mon premier micro.
      Les connecteurs en question sont perso, adaptés à mes câbles de liaison que j’utilise déjà sur la carte Mammouth ou sur une carte mère Oric modifiée. J’ai toujours voulu me passer de la prise Péritel et de son alimentation contraignante (facile si on ne relie que R, G, B, Syncro et Masse).
      La prise “SON” n’inclut pas la télécommande du moteur du magnéto-cassette, donc ne restent que Entrée, Sortie et Masse.
      A ce sujet, j’ai enfin réussi à trouver un enregistreur cassette classique en état et pour un prix dérisoire, ce qui va me permettre de jouer avec des cassettes audio ainsi qu’avec la solution Turbo/Flash/++ de Symoon. Cette même prise peut servir à tout autre projet de chargement/sauvegarde adapté au 6502.

      Un de mes prochains projets : refaire un Telestrat (Un grand merci à René pour les CI spécifiques).

      A+

Laisser un commentaire