Notifications
Clear all

Présentation.

Page 1 / 3

arzooooo
(@arzooooo)
Membre Redacteur
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 10
Topic starter  

Bonjour et bonne année 2021 (c'est bon : j'ai vérifié, je peux encore le dire).

Fouillant récemment dans ma messagerie, j'ai retrouvé un mail de 2010 d'un adhérent du CEO. Il me sollicitait au sujet d'un programme sur ORIC que j'avais écrit avec une connaissance. J'avais échangé par téléphone avec lui et lui avais relaté ce dont je me souvenais. J'avais bien entrepris des recherches dans mes archives, mais je n'avais strictement rien retrouvé de l'époque. C'était vraiment une autre vie au millénaire précédent...

En retombant sur le courriel de Simon, la nostalgie s'est fait pressante, j'ai décidé de rejoindre le CEO.   😀 

C'est maintenant chose faite !

 

J'ai plus d'un demi siècle, habite en métropole Lilloise, ai 3 enfants majeurs et je ne travaille pas dans l'informatique..

J'ai rapidement survolé les précédents CEO-mag. Il s'avère que le programme que j'avais co-écrit avec Philippe NAVEZ (une amélioration du Basic de l'Oric) a été abordé dans CEO-mag pendant plus d'un an et demi sur une soixantaine de pages !

Le pauvre Yann y a passé un bon moment. Il a dû attraper plus d'une migraine, penché sur notre code...

Je vais essayer de me remettre à l'Oric, mais je ne comprends pas pourquoi je ne retrouve pas mes disquettes d'origine. C'est vrai que 3 déménagements sont passés par là. J'ai juste pu mettre la main sur une disquette 3" dont une face est une sauvegarde d'une application que j'avais écrite pour une agence de mannequins sur un Amstrad PCW9512. L'autre face est notée SED suivi d'un chiffre... Peut-être formatée Oric. 🤔 

Il faut que je regarde mon vieil Oric pour voir s'il est envisageable de le redémarrer. Pareil pour le lecteur Microdisc. Par contre, l'alim ayant cramé (humidité ?) quand mon père a un jour voulu se mettre à l'informatique ( 🤬 🤬 😱 😰 !!! ), quelqu'un saurait comment je pourrais obtenir une alim pour l'ensemble, svp ?

Bon, vous m'avez lu jusqu'ici ? Quel courage !

Je vais essayer de m'y remettre car il y a des manques dans ce que Yann a produit concernant Basix. Mais d'abord, je dois me remettre à l'assembleur et retrouver le programme d'assembleur que nous utilisions : il était paru dans Micro-Systèmes, totalement en LM. Nous l'avions déplacé car il prenait exactement la zone mémoire que nous voulions exploiter.

Depuis que j'ai quitté le monde Oric, bien des choses sont apparues et je n'ai aucune idée de ce dont il s'agit (Erebus, Twilight board, etc). Apparemment, Euphoric n'est plus fonctionnel sous Win 10 ? J'ai réussi à faire tourner la démo de Basix sous Oricutron. Quelle claque ! Ça faisait 35 ans que je l'avais vu fonctionner pour la dernière fois !

 

Bonne soirée.

@+

Emmanuel.


JiBe aime
Quote
didier_v
(@didier_v)
Estimable Member Redacteur en Chef
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 172
 

"Depuis que j'ai quitté le monde Oric, bien des choses sont apparues et je n'ai aucune idée de ce dont il s'agit (Erebus, Twilight board, etc). Apparemment, Euphoric n'est plus fonctionnel sous Win 10 ?"

Bienvenue et ...à voir dans le prochain mag, le 361 qui cloture l'année 2020. C'est comme pour les voeux, il y a un délai... Didier

 

PS : J'utilise Euphoric sous win10 😉

PS2 : Il y a plusieurs chtis au ceo dont le plus éloigné que je suis


RépondreQuote
Kenneth
(@kenneth)
Trusted Member Adhérent
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 90
 

Bienvenue !

Effectivement, Euphoric marche sous W10, il faut installer Dosbox.

Erebus et TwilighteCard sont de nouveaux peripheriques qui permettent a l'Oric d'acceder aux memoires de masse modernes et plus encore pour la TwilighteCard.


RépondreQuote
jede
 jede
(@jede)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 208
 
Posté par: @didier_v

PS2 : Il y a plusieurs chtis au ceo dont le plus éloigné que je suis

Pour toi les chtis, c'est quelle limite géographique ? 🙂 Parce que pour moi, on ne mélange pas les 62 et les 59 🙂


RépondreQuote
jede
 jede
(@jede)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 208
 
Posté par: @arzooooo

 

Il faut que je regarde mon vieil Oric pour voir s'il est envisageable de le redémarrer. Pareil pour le lecteur Microdisc. Par contre, l'alim ayant cramé (humidité ?) quand mon père a un jour voulu se mettre à l'informatique ( 🤬 🤬 😱 😰 !!! ), quelqu'un saurait comment je pourrais obtenir une alim pour l'ensemble, svp ?

 

Depuis que j'ai quitté le monde Oric, bien des choses sont apparues et je n'ai aucune idée de ce dont il s'agit (Erebus, Twilight board, etc). Apparemment, Euphoric n'est plus fonctionnel sous Win 10 ? J'ai réussi à faire tourner la démo de Basix sous Oricutron. Quelle claque ! Ça faisait 35 ans que je l'avais vu fonctionner pour la dernière fois !

 

Bonne soirée.

@+

Emmanuel.

Pour l'alim, une alim PC suffit, mais il faut bidouiller le connecteur Molex et le DIN. Pour l'oric, il y a du 9V qui se trouve facilement sur ebay.

De mon coté, j'ai fait une carte qui gère tous les voltages nécessaires à l'oric, mais je n'ai pas diffusé volontairement car je n'ai pas assez de recul sur tout 🙂 Et en hardware, et surtout sur Oric, on a souvent des surprises ...

Concernant la twilighte board, c'est plus une carte pour augmenter "la puissance" l'oric.

+

 


RépondreQuote
didier_v
(@didier_v)
Estimable Member Redacteur en Chef
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 172
 

@jede

Parce que pour moi, on ne mélange pas les 62 et les 59 🙂

Suis d'accord, un peu de propos polémique (de l'époque ou j'habitais à Douai et travaillait dans le 62 ...

62 mefie te

62 = boyaux rouges

59 = chtis

Par ailleurs, le chti du bassin lensois etait assez différent de celui de d'nain

 

Après ... c'est du qu'en dira t'on, je ne suis ni l'un ni l'autre donc neutre 😉

 


RépondreQuote
Sheld67
(@sheld67)
Membre Redacteur
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 32
 
Posté par: @arzooooo

Le pauvre Yann y a passé un bon moment. Il a dû attraper plus d'une migraine, penché sur notre code...

En fait, cela m'a plutôt amusé de décortiquer Basix pour en comprendre le fonctionnement et puis cela a permit d'alimenter le CEO-Mag durant plusieurs mois.

Posté par: @arzooooo

Je vais essayer de m'y remettre car il y a des manques dans ce que Yann a produit concernant Basix.

À ce propos, je n'ai toujours pas bien compris l'utilité des commandes suivantes :

- !VAL VAR = A$

- !DEFCAR

- !VPUT EXPR TO ADR

- !FN, !POP et !RETURN

Pour les personnes intéressées, je joins à ce post le manuel de Basix que j'avais créé à l'époque.


RépondreQuote
didier_v
(@didier_v)
Estimable Member Redacteur en Chef
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 172
 

Magnifique Manuel, je ne me souvenais pas l'avoir vu.

Je crois qu'une page de synthèse concernant  pour commencer sera à mettre dans le prochain mag (il sera léger celui là)


RépondreQuote
arzooooo
(@arzooooo)
Membre Redacteur
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 10
Topic starter  

@sheld67

Bonjour.

Dès que j'en ai le temps, je compulse les ouvrages sur l'Oric et je me fais des fiches. Mais je dois repartir de zéro car j'ai arrêté de programmer depuis presque 30 ans... Mes souvenirs concernant BASIX sont très fragmentaires.

J'ai une remarque : j'aurais apprécié que les deux auteurs de BASIX soient à minima clairement cités dès la page de garde du manuel que tu as réalisé. Après tout, sans eux, pas de BASIX et donc pas de notice.

 

1/ Comme j'ai écrit les commandes PACK, UNPACK et WHERE, je peux préciser qu'elles fonctionnent aussi en mode TEXT.

 

2/ Tout comme toi, je ne comprends pas pourquoi seuls les caractères « 0 » à « 9 » sont redéfinissables via !DEFCAR. Et comme je ne me souviens pas de qui de nous deux entre Philippe et moi a créé cette commande, je ne sais pas qui blâmer.   😉

 

3/ Pour !VPUT, je reconnais que l'intérêt semble limité. Peut-être est-ce pour éviter la perte de variables BASIC (modif/ajou/suppression de ligne) ou bien passer des données à un autre programme qui, lors de son chargement, provoquera la réinitialisation des pointeurs des variables. Je me demande si je n'aurais pas utilisé cette routine pour les fonctions récursives. Vérification faîte, je vois que la commande a été utilisée dans le programme de démo pour les tours de Hanoï. En effet, lorsque on est dans une fonction récursive, seules les variables locales de la fonction récursive sont visibles. !VPUT permet d'aller modifier des variables partout en mémoire donc possiblement en-dehors de la récursivité.

 

4/ Ce matin, j'ai redécouvert des instructions Basic ! Je voulais vérifier ce que faisait la commande !VAL que j'ai écrite. Mais il a fallu que je rafraîchisse mes connaissances de base. J'avais pas mal bidouillé la gestion du buffer clavier de l'ORIC car je trouvais la limitation à 80 caractères trop contraignante. De là, l'évaluation numérique d'une chaîne de caractères a été rendue possible.

Voici ce que j'ai établi (vérifié sur Atmos).

La fonction VAL() du BASIC retourne la valeur de la chaîne numérique passée en argument. Donc, M=VAL("114") retournera bien la valeur 114 dans la variable M. Cependant, M=VAL("5+2*3") donnera 5 car le signe "+" stoppe l'évaluation de la chaîne !

Ce petit programme avec BASIX montre l'intérêt de l'implémentation de !VAL :

10 V=8:N$="5+2*3"
20 !VAL E=N$:PRINT N$;" DONNE ";E
30 !VAL F=N$+"-V":PRINTN$+"-V DONNE ";F
40 !VAL G=N$+"+SIN(2)":PRINT N$+"+SIN(2) DONNE ";G

RUN
5+2*3 DONNE 11
5+2*3-V DONNE 3
5+2*3+SIN(2) DONNE 11.9092974

Toutes les fonctions mathématiques peuvent être utilisées, l'appel à des variables du programme aussi. La gestion des parenthèses et de la priorité des opérations est correcte. Ainsi, "1-2*(5-SQR(36))" donnera bien 3 comme résultat. J'ai volontairement limité les contrôles de la syntaxe par souci de compacité de code. Donc "3*5SIN(F)" retournera 15 sans provoquer d'erreur.

Voilà, je crois que ce sera tout pour aujourd'hui.

 

@+


RépondreQuote
didier_v
(@didier_v)
Estimable Member Redacteur en Chef
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 172
 

J'ai une remarque : j'aurais apprécié que les deux auteurs de BASIX soient à minima clairement cités dès la page de garde du manuel que tu as réalisé. Après tout, sans eux, pas de BASIX et donc pas de notice.

Hello les auteurs, en préparant le mag du mois, je suis retombé sur la version originale du document réalisé par Yann, paru dans le 273 qui est d'ailleurs diffusé sur le site et dont la première page nommait les auteurs de cette extension du Basic.

https://ceo.oric.org/ceo-mag-273/


RépondreQuote
arzooooo
(@arzooooo)
Membre Redacteur
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 10
Topic starter  

@didier_v

Bonjour tout le monde.

 

Didier,

je pense que tu veux parler du n° suivant, le 274 avec le cahier détachable sur Basix. En effet, nos noms y apparaissaient.

Yann m'a fait parvenir le manuel de Basix pour que je puisse y apporter des ajouts/modifications. Je suis dessus, mais ça ne sera pas pour tout de suite !

Repartir sur de l'assembleur alors que je n'ai plus de notes et de docs, c'est vraiment hard.

En plongeant dans la bibliothèque que le CEO a compilé, j'ai commencé par me faire un topo sur les variables en page 0 et 2. C'est loin d'être parfait, mais je commence à y voir un peu plus clair. Maintenant, je suis sur le même type de travail concernant les routines de la ROM utilisées par Basix. Et il y en a... Merci au désassemblage de l'Oric à nu !

Le mieux serait que je sorte tout le désassemblage de Basix sur papier listing, mais ce n'est plus possible. J'utilise donc le moniteur d'Oricutron pour désassembler les parties qui concernent les instructions que je "scrute". Je récupère dans le bloc-note de Windows et je commente. C'est du bricolage, mais je ne vais pas perdre de l'énergie à essayer de trouver comment organiser tout un système de rétro ingénierie. Après tout, ça fait un quart de siècle que je ne programme plus à part dans des formules Excel !

Tiens, j'ai une question : dans Oricutron, comment fait-on un RESET à chaud ? Pas le RESET à froid du F4, hein ? Quand on fait des manips en code machine et qu'on se plante ou qu'on oublie de réactiver les interruptions c'est ballo.

Sur mon Oric-1, j'avais, entre autres modifications, mis 1 bouton poussoir sur les tranches gauche et droite pour respectivement faire un RESET à chaud et froid. Ainsi, je pouvais reprendre la main à - presque - tous les coups. Si le RESET à chaud était bloqué, un enchaînement ultra rapide RESET à froid-à chaud fonctionnait dans la plupart des cas sans perte de données...

Pour ceux qui m'ont lu jusqu'ici, si vous avez un BASIX quelque-part, lancez-le.

Trouverez-vous ce que fait la fonction &(15) ?

 

Et si vous me répondez pour le RESET à chaud sous Oricutron, je vous donne un indice : avant de faire un PRINT &(15), tapez un programme BASIC d'abord...  😉 

 

Bonne semaine !


RépondreQuote
didier_v
(@didier_v)
Estimable Member Redacteur en Chef
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 172
 

comment fait-on un RESET à chaud ?

F3 .... Jackpot ?


RépondreQuote
didier_v
(@didier_v)
Estimable Member Redacteur en Chef
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 172
 

mais ça ne sera pas pour tout de suite

Pour Jeudi ? 😜 


RépondreQuote
arzooooo
(@arzooooo)
Membre Redacteur
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 10
Topic starter  

C'est vrai qu'entre F2 et F4, il y a F3...

Et ça marche !

Merci Didier.

 

Petit à petit, je décode Basix. Pour l'instant, je suis sur ma routine de clavier permettant d'avoir jusqu'à 255 caractères de longueur de ligne de programme.

Quand je pense à l'ensemble d'instructions pour utiliser des fonctions récursivement, j'ai bien des craintes.

Bon, et mon &(15) ?

 

&(7) permet de savoir si le clavier est réglé en majuscules ou minuscules.


RépondreQuote
arzooooo
(@arzooooo)
Membre Redacteur
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 10
Topic starter  

Bonjour les Oriciens.

Contre toute attente, j'ai bien avancé sur la mise à jour du manuel BasiX.

Par contre, j'ai un souci : je n'ai pas de version Oric-1 fonctionnelle de BasiX ! Seule une version ATMOS sur laquelle je réalise mes simulations/tests.

Quelqu'un pourrait-il me filer une image de disquette Sedoric BasiX version Oric-1, svp ?

 

D'avance, merci !

@+

Manu.


RépondreQuote
Page 1 / 3
Share: